(souvenir de visite d'expos et de critique artistique...)

L'installation in-situ d'Ernestine-Opale Martin-Durfort interpelle l'espace imaginaire en tant que syntagme antagoniste d'une réalité sociétale secrète, ou, si l'on préfère, initie une recherche évasive des territoires interstitiels du marché de l'art vus comme un abécédaire exhaustif et circonstancié de l'écosystème de la sexualité occidentale.

Bien évidemment, une visite attentive patiente de son website interactif, ne permettra absolument pas de circonscrire l'ampleur de son talent et de ses possibles, mais peut éventuellement conduire à une approche non négligeable de son langage et ses concepts plastiques novateurs quoiqu'universels.

Un examen approfondi de sa dernière composition "19 634" au titre évocateur, mieux emblématique! va, de façon certaine, engager une procédure de démythification rationnelle sous un angle minimaliste de son avant-dernière période, principalement orbitale et mystique à connotation ésotérique, et introduire à l'actualité présente par laquelle nous pressentons la destructuration originelle du substantialisme post-initiatique en tant qu'objet irrationnel de la connaissance, et, ce faisant, éprouver combien l'étrangeté rejoint manifestement l'universalité quotidienne et l'incompréhension, le plaisir, voire la volupté, du moins dans la présentation qui en était faite lors de la 15 ème biénale de l'art pluridimensionnel et social aux docks "49" de Martenburg en juillet dernier.

 

(NDLR: A la demande expresse d'Ernestine-Opale Martin-Durfort, et de son galeriste actuel, et contrairement à mes habitudes, aucune représentation iconographique de la production de l'artiste n'a été réalisée, pour éviter tout plagiat et toute erreur d'interprétation possible, l'appareil numérique ne pouvant en effet que dénaturer l'approche de la complexité des structures simplissimes et ternir la beauté colossale des dimensions spatiales des installations, et par là même originer une regrettable opacification de l'exacte compréhension souhaitable de son oeuvre. L'artiste préfère donc que l'humble approche langagière  par laquelle j'ai tenté de présenter sa démarche,  incite son public à se diriger vers son exposition virtuelle et ses expositions itinérantes dont vous pourrez trouver la liste et l'agenda, ainsi que la biographie sur son site internet)

___________________________________

Prière de bien vouloir signaler tout lien cassé au webmaster!

 

(ce texte est dédié à mes ami(e)s actuels)

 

chronique retrouvée