- Lorsqu'une histoire est finie, tu es triste?

- Non, pas vraiment

d'ailleurs pour moi, aucune histoire ne se finit
si l'on ne peut recommencer les mêmes rêves, on peut les poursuivre

un héros transformiste peut ressurgir n'importe où et sous n'importe quelle forme
c'est déroutant et passionnant

il emporte une partie de ses vécus et de ses histoires pour aller ailleurs
il est sans cesse semblable et autre

tu sais, je crois que Marco est peut-être mort
il était âgé et malade il y a 12 années
qu'est-il devenu?
et son petit chien?

- son ombre est peut-être assise sur le banc du plateau des corbeaux, près du sycomore géant

- tu crois qu'il m'attend?

 on était si "pareils"
on aimait tant les mêmes choses

- que tu crois
que tu imagines
mais tu l'as si peu connu
pas assez en tous cas
qu'auriez-vous eu à vivre et partager?
des âges si disparâtes!
il y aurait eu un hyatus, quoique tu en penses

- peut-être!
je ne voulais rien vivre que l'écouter me parler des avions, des bateaux, de cuisine
de partager quelques instants communs chaque après-midi au soleil d'octobre
jusqu'à ce que nous n'existions plus

- vous n'existez plus
vous êtes autres, ce fut une parenthèse
une faille temporelle
vous vous étiez blottis dedans

il voit ta peine
toi, tu ne penses qu'à ce qu'il aurait pu t'apporter
encore et encore

toi, tu n'avais que ta jeunesse à lui donner
tes yeux grands ouverts
ton oreille toujours propice
l'admiration contemplatrice

- il avait peur de perdre la mémoire...
il avait fait des tests...

- tu étais dépositaire de ses voyages, de ses talents
non, pas une "muse" mais une oreille, toujours disponible
comme tu le fus pour moi et c'est ce qui me charma

- ce qui te charma c'est de me parler, de t'écouter me parler!
peut-être tous les hommes sont-ils pareils
alors peut-être, oui, qu'un jour, en son corps devenu impuissant,
un Jack l'éventreur se serait levé
et il m'aurait violenté, lui aussi???

pour que je ne lui vole pas la vedette
et le pouvoir qui lui échappaient?

- tais-toi!

- quoi? encore?

non, je ne me tairai plus
ils sont morts presque tous mes bourreaux
tu n'as pas peur d'aller les rejoindre?

je suis passée au milieu des balles, des bombes, des obus et la mort n'a pas voulu de moi
mais elle a pris les autres!
redoute que ce soit ton tour à présent!

 

chroniques de cendres  5