J'ai retrouvé ta dent!

Tu n'imagineras jamais "où"
et d'ailleurs, je ne te dirai pas, tu ne voudrais plus jamais la porter!

Ce qui t'importe je pense, c'est de la savoir toujours là
prête à mordre dans toutes les pommes que la vie te propose

ce que tu peux être "poire" tout de même!

Il te faudra retourner chez le chir-dent, ça ce n'est peut-être pas tout-à-fait une bonne nouvelle
vu l'effet qu'il t'a fait, ça va être ta fête, pas de fée pour t'en sauver!

j'ai retrouvé ta dent et pour l'instant je la garde contre toi, le temps que tu t'aperçoives que tu dois me la réclamer

je me ferai prier bien entendu
ça fait partie du jeu ou du sénario

tu me remercieras, en enrageant comme il se doit
contre le sort qui t'a mal doté
et qui te condamne à la dépendance grave envers le clou de girofle
dont les pansements successifs dévitalisent progressivement toute ta dentition

je ne sais pas si je dois te plaindre
tu n'es certes pas à envier

addiction
plus
abdication de la mastication

condamnation sans appel à périr de faim
ce qui me semble une fin atroce

bref, c'est pas la joie!

non?

Si?

 

Chronique retrouvée

 

Lettre 4