Au commencement était l'Amour...

Tout est contenu dans l'amour, la matière et l'énergie
il n'y avait rien que de l'amour
et le monde était informe et vide hormis cet amour tout puissant
comme un coeur contenant TOUT, invisible, mais battant
un coeur tellement gonflé qu'il n'en pouvait plus de tout contenir à l'étroit en lui
un coeur qui voulait "dire" qui voulait partager mais à qui, mais avec qui? puisqu'il n'y avait rien que lui, Olivier...

un coeur rempli de toute richesse, de toute promesse, de toute vie, de tout devenir
un coeur indescriptible en fait puisqu'on n'avait pas les mots, pas de mot pour le décrire
aucun mot n'existait

ce coeur était si plein de tout ce qu'il devait déborder qu'il éclata dans une explosion inimaginable, il se fractura en des millions, des milliards de particules et toute sa formidable énergie fut répandue dans l'univers qui devint le contenant de cette expansion en constante expansion

au commencement était l'amour
ensuite fut le bruit de cette effusion d'amour
et le commencement du monde
et le travail de cette énergie colossale qui fait que rien ne se perd, rien ne se crée mais tout se transforme à chaque seconde et participe de cet amour
un mouvement incoercible
un partage constant qui tantôt sépare et tantôt réunit
qui tantôt fracture et tantôt amalgame, répare, construit, agence
inventivité de l'amour
sans cesse

je suis venue vers toi du fond des âges et de cet amour qui nous crée, nous façonne, nous donne les uns aux autres

tu m'as regardée parce que je t'ai parlé, puissance du logos, baume du regard

personne ne peut marcher à contre courant de ce fleuve d'amour puissant, incroyablement puissant

chacun est une parcelle de cet incroyable amour, voulu par cet incommensurable amour qui récapitule tout en lui

de cet amour qui s'est donné pour devenir plusieurs, pour ne pas rester en soi-même, pour partager, partager, donner, donner et recevoir, recevoir, échanger sans cesse.

Tu es mon cadeau et je suis le tien...

                                                    Tahheyyât pour OM (Mars 07) 

 

Lettre de braise

et de résurrection